Pourquoi pas Psy ou EMDR plutôt que la PTR ?

Comme beaucoup d’êtres humains ici-bas, je suis moi aussi passée par tout une série de questionnements et d’obstacles à franchir, de points à éclaircir, de transformations à opérer, de paix à faire avec les autres, mais surtout avec moi-même … Souvent dans la douleur et l’incompréhension, rarement dans la non-résistance… J’ai consulté à titre personnel une infinité de praticiens et bien sûr tenté plusieurs psys et autres techniques comme l’EMDR… Sans succès…Alors comment en suis-je arrivée à la pratique de l’hypnose PTR pour devenir hypnothérapeute, hypnologue, hypnopraticien ou je ne sais quelle appelation encore…

Alors que j’exerçais une activité professionnelle de traductrice médicale puis d’édition dans laquelle je ne trouvais pas de sens, j’ai opté pour un parcours de reconversion tourné vers l’aide, la psychologie et la paix intérieure. J’ai suivi plusieurs formations, en sophro-analyse d’abord, puis en hypnose ericksonnienne, PNL et méditation de pleine conscience.

Au niveau personnel, j’ai beaucoup travaillé sur mes propres problématiques, notamment des crises de panique consécutives à un tremblement de terre et quelques cyclones ou des blessures plus générales comme celle du rejet qui pousse à fuir et à s’isoler.

Après des années d’introspection, d’analyse, de soins en tout genre, j’ai compris que comprendre, justement, ne permettait pas pour autant de guérir et que l’effet des soins ponctuels n’était que temporaire. L’EMDR, par ex., si elle permettait d’aller transformer des traumatismes m’avait replongée dedans de plein fouet et la souffrance pouvait être insupportable. Avec la psychothérapie, j’avais bien souvent l’impression que si les praticiens maitrisaient les concepts de la psychologie appris pendant leurs études, peu possédaient des techniques vraiment efficaces sur le terrain. (Ce n’est évidemment que mon expérience personnelle et je ne conteste pas l’efficacité sur certaines personnes de ces méthodes). J’ai compris aussi qu’il fallait que je cesse de remettre le pouvoir entre les mains d’autres que moi.

 

Je me suis alors mise en quête d’une technique capable de véritablement changer les choses en profondeur.

Cette recherche a coïncidé avec un événement qui m’a profondément marquée : il y a quelques années, une personne merveilleuse de mes connaissances a subi une terrible agression, d’une violence physique et psychologique inouïe et cette personne a plongé littéralement dans l’horreur. C’est en cherchant une réponse à mes besoins et une solution à sa souffrance que je suis tombée « par hasard » sur le site de l’Imheb (Institut Milton Erickson de Belgique). J’ai trouvé dans cette école pionnière dans la désensibilisation des traumas en toute sécurité, la technique que je cherchais depuis si longtemps et c’est suite à un véritable miracle auquel j’ai assisté que je suis devenue thérapeute.

La personne dont je vous parle, qui suite aux horreurs qu’elle avait subies n’osait plus sortir de chez elle, ne dormait plus tant les flashbacks de son agression étaient omniprésents, a eu 2 séances avec Gerald Brassine, le créateur de la méthode, et vous ne me croirez peut-être pas, mais en 2 séances, tous ses symptômes avaient disparu ! J’ai suivi la formation de l’IMHEB et me voilà.

Ma rencontre avec l’hypnose conversationnelle PTR a marqué un tournant majeur dans ma vie et je suis très reconnaissante de pouvoir en faire bénéficier les personnes qui viennent à moi.